07 février 2018

TOUSSAINT LUCIANI

(A redazzioni d'Alta Frequenza) - Toussaint Luciani, anzianu merri di Macà Croci, cunsighjeru generali di Pitretu Bicchisgià è cunsighjeru tarrituriali, hè mortu ssa dumenica à 79 anni. Quillu chì era statu dinò presidenti di u SDIS 2A era di a prim'Assemblea di Corsica in u 1982. Ingaghjatu in u MRG eppo à u PS prima di demissiunà, sarà statu dinò vicinu à u muvimentu autonomistu, accumpagnendu d'altrondi i sfarenti prucedimenti d'evuluzioni istituziunali. Tutta a squadra di Radiu Alta Frequenza prisenta i so cunduglianzi i più sinceri à a so famighja è i so amichi.

Toussaint LUCIANI

http://www.alta-frequenza.corsica/l_info/l_actu/deces_de_l_ancien_elu_insulaire_toussaint_luciani_92477 

​Message émouvant de l'un de ses plus proches amis.

Toussaint Luciani​ est mort Dimanche et mon cœur est plongé dans une inconsolable tristesse...

Polytechnicien, Maire de Moca Croce, Vice-président du Conseil Régional de la Corse du Sud, de gauche, ex embastillé de l'OAS, il incarnait les valeurs corses qui sont celles des être fidèles et droits.

Il venait d'envoyer son chèque pour aider dans l'intervention chirurgicale du fils du Lieutenant Degueldre en Mars à Marseille, venu d'Argentine.

Les mélodies polyphoniques réveillent des souvenirs ou l'âme corse s'enchante de la fierté simple d'un peuple que la fortune de la géographie a habitué aux reconnaissances immédiates.

Nous avions ensemble quelques souvenirs épiques de fraternités et de fidélités communes.

Ces souvenirs nous ramenaient dans le monde antique quand une parole entre hommes valait une vie.

Perdre de tels amis est une peine profonde, comme quelqu'un de sa vraie famille, celle du cœur quand il bat.

VITUS (Guy ROLLAND)


 

Avis d'obsèques

MOCA CROCE
Ses soeurs :
Mme LEGALL-LUCIANI Benoite.
Mme SUSINI-LUCIANI Marie Antoinette.
Mme KANNENGIESSER-LUCIANI Marie Hélène.
Mme ALBA-LUCIANI Angelina ;
Leurs enfants et petits-enfants.
Ses belles-soeurs et beaux-frères:
Mme LUCIANI Françoise veuve Severin LUCIANI.
Mme LUCIANI Isabelle veuve Antoine LUCIANI.
M. FELIX Gérard veuf Josepha LUCIANI;
Leurs enfants et petits-enfants.
Les familles : BIONDI, BONELLI, CARDI, CASANOVA, CESARI, CLEMENT, CURCI, FAUX, FELICCIAGGI, FORCIOLI, FORTIN, FARNCHI, GIULY, GOUBERT, JANOT, KROMWELL, LEMOINE, LUCIANI, MARINI, PERALDI, POGGI, POLI, TASSO,
Ses amis,
Ont la douleur de vous faire part du décès de : 
Monsieur Toussaint LUCIANI
Survenu le 04 février 2018 
à Ajaccio
La famille recevra les condoléances le mercredi 7 février 2018 à partir de 09 h 00 en l'espace funéraire Picchetti les collines du Vazzio à Ajaccio. 
La levée de corps aura lieu le Jeudi 08 février à 13 h 45 
La cérémonie religieuse sera célébrée en l'église de MOCA CROCE à 15 heures, suivie de l'inhumation au cimetière familial.
Ni fleurs, ni couronnes, ni souvenirs
Cet avis tient lieu de faire part et de remerciements.
P.F. Picchetti & Fils
04.95.21.15.21


Monsieur Toussaint LUCIANI n'a jamais cessé de manifester sa solidarité active envers le Peuple Pied-Noir.

Dans l'épreuve, nous sommes tous unis, quelques soient nos sentiments..

Pas une voix ne doit manquer.

Jacques Villard

Chef du Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil.

0643120935  

jacquesvillard34@gmail.com

Retour LIBRES ÉCRITS CITOYENS- ARTICLES DÉDIÉS 

Posté par popodoran à 13:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 février 2018

COMMUNIQUE DU 9 FEVRIER 2018 - BULLETIN D'ADHÉSION 2018

Mes Chers Amis,

Je tiens à vous féliciter pour avoir ouvert  :

- le compte courant de l'association

- le compte d'épargne de l'association au titre de l'UNPO.

au Crédit mutuel de Nice.

Après tout ce qui s'est passé, tous ces obstacles qui ont été dressés devant nous, c'est une grande victoire et un grand soulagement.

Nous allons pouvoir désormais travailler normalement et remplir nos engagements.

Depuis hier, nous avons atteint le nombre de 211 personnes qui travaillent, d'une façon ou d'une autre, en faveur de l'Etat et du Gouvernement.

 Ils attendaient, pour le plus grand nombre d'avoir un RIB de notre part afin de régulariser le montant de l'adhésion à l'association qui est devenu le socle de l'Etat.

Chacun trouvera, en annexe, le bulletin d'adhésion et le RIB.

Tout le monde s'étonne de la modicité du montant de l'adhésion.(10 € à l'année soit 0,83 cts par mois). Nous ne sommes pas là pour faire des profits mais pour nous dévouer en faveur de l'intérêt commun.

Si chacun des 211 arrive à convaincre un parent ou un ami de nous rejoindre, alors tous les espoirs sont permis.

Je tiens à vous saluer comme je salue aussi les 211 car nous travaillons tous bénévolement.

Aucun n'a demandé un  remboursement quelconque pour quoi que ce soit.

Les Pieds-Noirs ont ces vertus : honnêteté, solidarité, fidélité, courage, altruisme, hospitalité, joie de vivre, partage,...

Il faut bien le dire puisque les autres ne parlent que de nos défauts.

Je place l'adresse de René, ci-dessous, afin que nos ami(e)s puissent lui écrire si besoin est.

René Pico

Trésorier Général de l'association des Pieds-Noirs dans le Monde pico.rene@neuf.fr 8, Rue de Dijon 06000 Nice

Bien fraternellement

Jacques Villard 0643120935 jacquesvillard34@gmail.com

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." 
"Si tu veux être heureux, être un homme libre, laisse les autres te mépriser." Sénèque.


Le Shadow Cabinet est une pratique anglo-saxonne qui peut être traduit en française par Cabinet Fantôme.

Le Cabinet fantôme est un espace de personnalités dont nous avons besoin pour éclairer notre route.

Personne ne peut rien faire sans les autres, sans les conseils et les critiques des autres.

Le Cabinet fantôme est composé de personnes de toutes origines et de tous niveaux qui ont choisi de rester dans l'ombre pour agir efficacement.

En tout, nous sommes 37, visibles et invisibles, porteurs d'une seule volonté  : gagner par l'Unité et pour la Reconnaissance de notre Peuple Pied-Noir dans le concert des Nations.

Nous ne sommes pas que des Pieds-Noirs, nous ne sommes pas que des Pieds-Noirs en France.

En fait, nous partageons une idée mondiale avec un Peuple dispersé de 5 millions d'individus qui ont souffert et veulent la Paix par la rencontre avec les autres. La Paix et aucune guerre contre qui que ce soit. Pour comprendre, il faut hélas avoir été martyrisés et dispersés. Nous voulons vivre en Paix sans subir un quelconque terrorisme physique ou moral. 

En fait, nous sommes en train de faire bouger des lignes, des frontières et de construire un bouclier.

Oui, nous avons pris et nous allons prendre des coups concrétisés par des mensonges et des trahisons sans importance pour nous car ces pratiques perdent uniquement ceux qui les emploient.

Certains, certaines vont accepter dans les semaines qui viennent d'entrer au Gouvernement.

Nous sommes toutes et tous bénévoles, c'est notre force.

A part quelques uns , nous sommes tous adhérents de l'association des Pieds-Noirs dans le Monde et leurs Amis.

Être adhérent, c'est quoi : donner au mouvement 10 € par an soit 0,83 centimes d'€ par mois mais c'est gagner un idéal de vie et des centaines d'amis, de frères et de sœurs qui se reconnaissent comme tels.

Certains, nous disent qu'ils ne peuvent pas donner 10 € mais qu'ils nous aider autrement. Cela marche !  C'est bon ! Pour l'argent n'est pas une finalité mais un moyen comme un autre.

Être Pieds-Noirs, c'est développer l'amitié, la solidarité, le souvenir, le partage, l'hospitalité, la vérité, ...tout ce qui n'existe plus dans le monde où nous vivons notre dispersion.

Notre idéal n'est pas de changer la France, l'Algérie ou le Monde mais de rester ce que nous sommes, en nous améliorant chaque jour.

Nous avons construit un socle gouvernemental que nous allons compléter par des femmes et des jeunes.

Une famille, un
peuple sans ses anciens, ses jeunes, ses femmes, ses hommes, sans la diversité et la différence, n'est pas une famille et encore moins un peuple et plus du tout une Nation.

Ou est la Nation française aujourd'hui ?

Il est nécessaire de recevoir tous les jours des nouvelles de la famille, de ne pas rester isolé, de donner son avis même s'il est à contre courant, d'échanger des rires et des pleurs, d'écouter des musiques et des chansons, de se souvenir de tous les nôtres, de faire des projets, de nous aider, d'aimer nos familles et notre prochain.

Bien entendu, nous allons être critiqués et alors ? 

Il y a plusieurs cercles au sein de notre organisation et vous allez en comprendre l'efficacité dans les mois à venir.

Chaque goutte d'eau compte pour étancher notre soif, peu importe le verre.

Le 2ème Cercle est composé de 1.987 personnes qui sont en route vers nous et que nous allons accueillir fraternellement afin qu'elles rejoignent le cœur central, celui qui bat, celui de l'action.

Le Verbe et l'action sont nécessaires pour notre vie. Il ne suffit pas de penser, il faut agir, faute de quoi, nous disparaîtrons comme le souhaitent nos adversaires, depuis longtemps.

Ils veulent et voulaient exterminer un petit Peuple. C'est raté !

Construisons ensemble cette Maison Mondiale des Pieds-Noirs qu'est notre Etat. Nous allons modifier le sens de l'histoire.

Une étoile nouvelle est née dans l'univers.

Merci à toutes et à tous.
Jacques.


BULLETIN D'ADHÉSION 2018

Les Pieds-Noirs dans le Monde et leurs Amis

Contact secrétariat : fr.marti.66@gmail.com

Association n° W343021343 soumise à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901

A remplir par l'adhérent (exemplaire à conserver par l'association) :

Prénom :.............................................................................................................................................

Nom :..................................................................................................................................................

Date de naissance :..................../..................../...................... Lieu : …………………………………………………..

Adresse :.............................................................................................................................................

..........................................................................................................................................................

Code postal :........................................ Ville :..............................................................................................

Tél :....................................................................Email :.....................................................@..........................................

Je déclare par la présente souhaiter devenir membre de l'association :

Les Pieds-Noirs dans le Monde et leurs Amis

A ce titre, je déclare connaître l'objet de l'association : Les Pieds-Noirs dans le Monde et leurs amis pour son action de soutien au GouvernementProvisoire Pied-Noir en Exil, et accepte les statuts ainsi que le règlement intérieur qui sont mis à ma disposition par mail (sur demande) sous forme de fichier numérique.

« La paix est le seul combat qui vaille d'être mené.  Ce n'est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l'ordre de choisir définitivement entre l'enfer et la raison ». Albert Camus

Membre actif : Cotisation annuelle : 10 €

Membre souscripteur UNPO : 90 €

Membre bienfaiteur : Don libre (unique, mensuel, annuel)

Toute correspondance et tout règlement par chèque bancaire à l’ordre de PNMA sont à adresser à :

Jacques VILLARD - PNMA – Résidence Le Carignan / ESC. A, n°121 / 1171 rue Bugarel / 34000 MONTPELLIER

Fait à..........................................................................., le..............................................................................................

Signature (Faire précéder de la mention "Lu et approuvé")

 

Un reçu comptable vous sera adressé en retour. Merci pour votre chaleureux et fraternel soutien.

Les informations recueillies sont nécessaires pour votre adhésion. Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données personnelles vous concernant. Pour l'exercer, adressez-vous au secrétariat de l'association.

RETOUR COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS OFFICIELLES

Posté par popodoran à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2018

COMPOSITION DU CONSEIL DES MINISTRES Montpellier, le 10 février 2018

Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil

Logo gouvernement PN entête1(GPPNE)

Fédération des Deux Rives

(FDR)

Etat Pied-Noir en Méditerranée http://etat-pied-noir.eu

La Paix pour seul Combat

Président du Conseil des Ministres

Chef et Porte-parole du Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil

Maître Jacques VILLARD, Mandataire Judiciaire Ad Hoc, dernier Intendant Général de l’Ecole Catholique, Royale et Militaire de Sorèze (Tarn), Cofondateur du Cercle Algérianiste, Président du Comité Œuvrant en Méditerranée pour la Paix, l’Assistance sociale et la Solidarité (COMPAS), Président de l’association « Les Pieds-Noirs dans le Monde et leurs Amis » (PNMA).

Montpellier. jacquesvillard34@gmail.com

 

Vice-président du Conseil des Ministres

Ministre du Travail et du Numérique

Chargé du dossier d’admission à l’UNPO

M. André DELSOL, Chef d’entreprise (ER), Responsable de Vidéocommunication en Réseaux de communication Institutionnel.

Melun. delsolandre@aol.com 

Ministre de la Mémoire et des Traditions

Directeur Général du Journal Officiel

Trésorier général de l’organisation

M. René PICO, Conseiller (ER) en gestion de Portefeuille d’Actions, Bourse et Placements.

Nice. pico.rene@neuf.fr

Ministre des Affaires Etrangères

Chargé de la nomination des Ambassadeurs Extraordinaires

& des Consuls honoraires

Ingénieur Pierre LABORDA, Directeur Général d’une filiale française de Travaux Publics en Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord et Outre-mer (ER).

Toulon. pierlab3p@yahoo.fr

Ministre de l’Intérieur et de la Fonction Publique

Chargé du Service Renseignements et Sécurité (SERES)

Ingénieur Christian GOUCHET, Auditeur à l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, Ingénieur de l’Industrie.

Bordeaux. christian.gouchet@outlook.fr

Ministre de l’Economie et des Finances

Chargé de la création de la Banque d’Etat

& du Fonds d’investissement international

Maître Serge COMOLLI, Avocat en Droit fiscal.

Montpellier. serge.comolli@orange.fr

Ministre de la Maîtrise de l’Energie

& des Energies Renouvelables

Chargé du Site Internet de l’Etat

M. Jean-Claude INTARTAGLIA, Cadre (ER) d’ENEDIS (Electricité Réseau de France).

Nice. jeanclaude.intartaglia@9line.fr

Ministre de la Santé et de la Condition Humaine

Chargé de la mise en place de la sécurité sociale

Docteur Jean de COMBREDET, Médecin Naturopathe.

Nîmes. de-combredet.jean@wanadoo.fr

Ministre de la Famille et de l’Enfance

Mme Catherine DELSOL, Maternologue, Spécialiste de la petite enfance

Melun. delsolcatherine@aol.com

Ministre des Arts et des Lettres

Peintre officiel de l’Etat Pied-Noir

Maître Jean-François GALEA, Sociétaire des Artistes Français.

Nîmes. jfrancoisgalea@hotmail.fr

Ministre des Affaires Cultuelles

M. Serge AIGON, Cadre bancaire (ER).

Montpellier. acedialux@orange.fr

Ministre des Relations entre Pieds-Noirs

Chargé des relations avec les associations des Pieds-Noirs dans le Monde

M. Gérard DARMON, Chef d’entreprise.

Sète. gedaric@gmail.com

Ambassadeur Extraordinaire en Afrique Centrale,

Ayant rang de Ministre

Chargé de l’Agence de Presse internationale

Son Excellence Antoine NKOLO-LAWSON, Consultant en communication, Ecrivain, Président de l’Agence de Presse InfosPlusGabon.

Gabon. antoinelawson@yahoo.fr

Ambassadeur Extraordinaire dans les Balkans,

Ayant rang de Ministre

Chargé de recherches immobilières

Son Excellence Jean JANJIS, Ingénieur (ER), Chef d’Entreprise.

Roumanie. jeanjanjis@wanadoo.fr

Ambassadeur Extraordinaire en Italie,

Ayant rang de Ministre

Consul Honoraire en Sardaigne

Chargé de recherches immobilières

M. Paul CASAGRANDE, Chef d’Entreprise (ER).

Sardaigne. pcasagrande@ymail.com

 

Par Jacques Villard  Chef et Porte-parole du GPPNE  06.43.12.09.35 jacquesvillard34@gmail.com

RETOUR COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS OFFICIELLES

 

 

 

Posté par popodoran à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2018

COMMUNIQUÉ - MISE AU POINT ET INFORMATION SUR LE GPPNE

Tout ce que vous devez savoir sur ses entreprises, son fonctionnement et ses avancées.

Montpellier, le 15 février 2018

            J'ai noté les questions que se posent certains de nos compatriotes et amis au sujet de notre Etat et de l'association pour l'Avenir du Peuple Pied-Noir.

           Il n'y a aucun antagonisme de notre part avec Messieurs Christian Schembré et Pierre Courbis qui animent, avec mérite, une association française de rapatriés comme il y en a un peu plus de 600 en France. Les grandes associations de Rapatriés sont les interlocutrices du Gouvernement français et doivent le rester. Ces associations françaises, petites ou grandes, ont accompli et accomplissent un travail remarquable sans lequel la communauté des rapatriés n'aurait pas pu obtenir une certaine indemnisation et la reconnaissance de droits compte-tenu des épreuves sans nom dont la politique d'abandon de 15 départements français est la seule coupable.

           Nous n'avons pas l'intention de nous substituer à ces associations françaises ni de mettre en cause leur légitimité ou leurs actions que nous soutenons. Dans le cadre de la Convention de Montevideo du 26 décembre 1933 et de la Déclaration Universelle des Droits des Peuples signée à Alger le 4 juillet 1976, nous avons créé un Etat Pied-Noir de souveraineté fonctionnelle internationale qui fonctionne dans le concert des Nations depuis 2016.

           Cet Etat à un nom, un drapeau et une constitution qui n'ont été remis en cause par personne . Ce nom est la Fédération des Deux Rives (FDR). Cet Etat est représenté, sur le plan international, par le Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil (GPPNE) au même titre que le Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) a représenté la France, au même titre que le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GRA) a représenté l'Algérie et au même titre que le Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) représente les Kabyles.

           Ce Gouvernement est provisoire. Il cessera ses fonctions au moment opportun. Les associations françaises travaillent sur le plan français et nous travaillons sur le plan international. Nous regardons avec intérêt ce qui se passe en France. Nous défendrons les droits de notre Peuple devant les instances internationales, si ces droits sont remis en cause et si les intéressés et leurs associations le demandent. Pour l'instant, le fait de posséder un territoire n'est pas une nécessité absolue. Nous sommes en train d'examiner les propositions qui nous sont faites :

- don d'un territoire en compensation de ceux qui nous ont été volés,

- prise à bail emphytéotique de 999 ans d'un territoire, régi en France par les articles L 451 à L 45112 du code rural et de la pêche maritime,

- achat d'un territoire. En aucun cas, nous ne reviendrons en Algérie et nous ne demanderons quoi que ce soit à l'Algérie. Nous sommes un Etat pacifique, qui a adopté les principes de la neutralité absolue, de la double nationalité, de la solidarité internationale, de la non-violence et du développement durable. Il est bien compris que nous n'interviendrons ni en France, ni en Algérie dans le cadre des conflits politiques et économiques qui semblent secouer ces deux pays.

           Nous rétablirons la Vérité sur l'histoire de notre Peuple dans le cadre de l'Histoire des Nations. Qu'on le veuille ou non, cet Etat est créé. Il s'exprime sur le plan international. Nul ne peut le remettre en cause sauf que de remettre en cause les textes internationaux qui régissent l'harmonie entre les Nations. Nous prendrons alors les décisions nécessaires.

           La Fédération des Deux Rives est un Etat libre et souverain. Cet Etat représente celles et ceux qui demanderont à devenir des citoyens, à condition d'être Pied-Noir, ascendants ou descendants de Pied-Noir ou allié d'une manière ou d'une autre à des familles Pieds-Noirs. Les Pieds-Noirs sont ceux que la communauté internationale désignait, jadis, sous le vocable de "Européens d'Afrique du Nord". L'Afrique du Nord comprend la Mauritanie,le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye et l'Egypte.

           Tous les européens natifs ou ayant eu des racines ou des branches au sein de ces 6 pays pourront présenter une demande de naturalisation, le moment venu. L'histoire du peuple Pied-Noir ne commence pas en 1830, mais par l'arrivée des premières tribus juives au IIème siècle sur le territoire nord-africain puis par les pénétrations grecques, espagnoles, italiennes, maltaises, sardes, portugaises, anglaises au cours des siècles pour finir avec l'arrivée des français en 1830.

           Les Pieds-Noirs ont autant de droits en Afrique du Nord que les Francs en Gaule ou les Arabes en Tamazgha. Contrairement aux déclarations d'un constitutionnaliste français, les Pieds-Noirs forment un peuple au même titre que les Américains,les Canadiens, les Néo-zélandais, les Belges, les Suisses, les Monégasques ou les Andorans voire les Français contemporains du fait d'un grand nombre de naturalisations. Nous partageons les inquiétudes des Catalans ou des Corses dont les États centraux veulent nier la spécificité et restreindre les libertés. Les membres du Gouvernement Pied-Noir respectent le droit des pays qui les hébergent et le droit international. Ils reconnaissent toutes les organisations internationales qui s'investissent pour la Paix et le Développement durable sur notre Planète.

           Tous les peuples de la Terre doivent être libres et égaux en droits et en devoirs. Pour ce qui est de cet Etat Pied-Noir, il ne s'agit ni de la volonté d'un seul homme, ni de la volonté de quelques-uns, mais de la volonté d'un peuple qui se réveille, qui tient à retrouver sa dignité et qui se dresse contre le mensonge. Des hommes sont morts en 1962 pour défendre cette idée." Jacques Villard Chef du Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil Président du Conseil des Ministres de la Fédération des Deux Rives

Jacques Villard reçu à FM PLUS 91

Mr Jacques Villard reçu à FM PLUS 91

Par Jacques Villard  Chef et Porte-parole du GPPNE  06.43.12.09.35 jacquesvillard34@gmail.com

RETOUR COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS OFFICIELLES

Posté par popodoran à 23:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 mars 2018

LANCEURS D'ALERTES

Je viens de créer un groupe de lanceurs d'alertes qui va traquer sur le Net toutes les informations sur les Pieds-Noirs dans la quotidienneté.

Ces informations seront regroupées sur CanalBlog

Je vous demande à toutes et à tous de lire quotidiennement ce blog qui a été construit pour nous. N'hésitez pas à vous abonner.

En lisant Canal Blog http://gourvernementpn.canalblog.com et en vous abonnant vous en ferez un moteur de la communication de l'Etat Pied-Noir.

Il ne s'agit pas de concurrence entre notre Site d'Etat qui se construit, jour après jour, du fait des efforts constants etat-pied-noir.eu 

mais au contraire d'une saine complémentarité.

Nous écrivons notre histoire tous les jours en parlant du passé, du présent et de l'avenir.

Il faut utiliser toutes les opportunités qui nous sont offertes de souder notre Peuple et de le faire parler aux autres Peuples afin que nous nous connaissions et que nous partagions nos vérités face aux mensonges de la pensée unique.

Nos jeunes et nos anciens sont sur Internet, tous les jours.

Partons à leur rencontre, tous les jours.

Nous devons être un repaire d'informations pour tout notre Peuple réparti sur les Cinq continents.

Les déclarations que nous publions sur Youtube grâce à Patrick Bernard sont lues, tous les jours, en Algérie et par de plus en plus de pays dans le Monde.

https://www.youtube.com/watch?v=hkSyyc48PCo

Nous avons des chantiers en cours :

Jacques Villard  Chef et Porte-parole du GPPNE  06.43.12.09.35 jacquesvillard34@gmail.com


 LISTE DES ALERTES

 DOMINIQUE DE VILLEPIN ET LES PIEDS-NOIRS

 

 

 

 

RETOUR COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS OFFICIELLES

Posté par popodoran à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2018

MAYOTTE : LE CHAOS - SERES -

LIBRE OPINION du Contre amiral François JOURDIER.

Nous avons créé un groupe de surveillance sur la situation à Mayotte, l'article de l'Amiral Jourdier est prophétique, Mayotte, comme la Bulgarie, est une porte ouverte que plus personne ne contrôle.

Tout risque de se terminer mal. Nous cherchons des correspondants sur place avec messagerie. 

Merci

SERES

LE SERES

jeudi 22 mars 2018

Situation

Mayotte subit une crise grave : manifestations, grèves, barrages routiers, barrage portuaire, pour manifester contre la vie chère et surtout contre l’insécurité qui règne partout dans l’île.

A l’heure où cet article est rédigé il n’est pas possible de savoir comment la situation va évoluer tant elle est la conséquence d’une politique irresponsable.

Rappels

Nous ne voudrions pas jouer les Cassandre mais, connaissant Mayotte, nous avions averti  nombre de parlementaires et de politiques sans parler des médias sur ce qui allait se passer si on départementalisait Mayotte. En vain et pour des raisons purement électoralistes, on a continué, sans consulter les Français qui d’ailleurs ignoraient tout de cette île de l’océan Indien appartenant à l’archipel des Comores duquel la France l’avait détachée.

Les Comores sont un des pays les plus pauvres du monde, l’annexion de Mayotte par la France a complètement déstabilisé la région.

Bien sur Mayotte gémit encore quand elle se compare à la Réunion où les allocations, les aides sociales et les salaires des fonctionnaires sont encore plus élevés, au point que nombre de Mahorais, maintenant Français vont s’y installer. Mais il ne faut pas oublier que l’alignement de Mayotte sur les autres départements était prévu après un processus de 25 ans. A Mayotte personne ne s’en souvient.
Mayotte gémit aussi car, recevant la télévision métropolitaine, les Mahorais estiment qu’ils ne sont pas assez aidés. Et pourtant on a introduit le SMIC, le RSA et autres prestations sociales.

Quelques chiffres
Le PIB augmente régulièrement, de 10,5% par an, le pouvoir d’achat individuel moyen croît de 5,3% par an, mais ces chiffres sont trompeurs, la consommation des ménages explique 40% de la hausse du PIB. En fait l’enrichissement mahorais est du pour la plus grande part à des transferts métropolitains, en particulier les salaires des fonctionnaires qui sont de 40% supérieurs à ceux que touchent leurs homologues en métropole. La consommation des administrations publiques contribue pour plus du tiers à la hausse du PIB mahorais, elle représente 58% du PIB mahorais pour 24% en métropole. Pour des raisons sociales ou électoralistes, les fonctionnaires sont recrutés sans compter par les collectivités locales qui sont presque toutes en cessation de paiement.

Mayotte autrefois avait quelques activités productives : la vanille, le ylang-ylang mais la hausse du coût de la main d’œuvre entrainée par le niveau des salaires des fonctionnaires fait que l’île ne produit plus rien, Guerlain va acheter son ylang-ylang à Anjouan. La seule activité est le développement des infrastructures, routes, hôpitaux et surtout écoles courant après la croissance démographique explosive : il faudrait construire une classe par jour.

De ce fait le solde du commerce extérieur est déficitaire annuellement de 540 millions d’euros. Le tourisme sur lequel on comptait, ne se développe évidemment pas dans les circonstances actuelles

L’instauration d’impôts inconnus sur l’île, impôts locaux et impôts sur le revenu, est jugée confiscatoire, ils représentent pourtant 3% du revenu disponible contre 24% au niveau national.

L’instauration d’un droit foncier et la réalisation d’un cadastre remettent en cause les droits à la propriété de beaucoup principalement en bordure de mer.

Islam et immigration clandestine

On a bouleversé les structures de la société qui, très marquée par l’Islam, religion de 95% des Mahorais, vivait selon la Charia sous l’autorité de cadis et on impose le droit français.

Mais le vrai problème mahorais c’est l’immigration illégale, Mayotte est située à 70km d’Anjouan, l’île voisine. On traverse à bord de kwassa-kwassa, petites embarcations en plastique propulsées par un moteur hors-bord. Certaines chavirent et les noyés sont nombreux, beaucoup sont interceptés par les gendarmes, mais beaucoup aussi parviennent à Mayotte. Ceux qui se font prendre sont immédiatement expulsés vers Anjouan, plus de 20 000 par an, plus que les expulsions de métropole.

L’origine du chaos actuel c’est bien l’immigration clandestine. A Mayotte les étrangers sont majoritaires, Mayotte compterait 52% d’habitants d’origine clandestine. On vient des Comores bien sur mais aussi de l’Afrique des Grands Lacs, de Madagascar. . .

On fuit la misère mais aussi on recherche les soins gratuits, les écoles gratuites : les Comoriennes viennent accoucher à Mayotte, le Centre Hospitalier de Mayotte a battu son record en 2016 : 9 514 naissances dont environ 80% venant de femmes en situation irrégulières qui recherchent de meilleures conditions sanitaires mais aussi que leur enfant soit Français à 18 ans.

Démographie et insécurité
La croissance démographique est explosive, la population a été multipliée par 11 en 60 ans, le nombre d’enfants par femme est de 4.

L’enseignement n’arrive pas à suivre, alors que l’ensemble de l’ile va être classée en Zone d’Education Prioritaire et devrait bénéficier de la réduction des effectifs en primaire à 12 élèves par classe, dans beaucoup d’écoles on est obligé de dédoubler les classes faute de locaux suffisants, une moitié des élèves a cours le matin, l’autre l’après midi. Les résultats sont très mauvais : 74% de réussite au baccalauréat qui doit être indulgent car 85% des élèves échouent en première année d’études supérieures. De toute façon il n’y a pas assez d’offres d’emplois pour accueillir les jeunes diplômés, le chômage est massif, plus de 40% chez les jeunes.

Un recensement effectué en 2017 décompte la population à 265 000 habitants, en fait il y en aurait de l’ordre de 400 000 ce qui correspond à une densité de population de 1 000 habitants au km2.

Les clandestins vivent dans des bidonvilles indignes d’où parfois les populations excédées viennent les « décaser » en les chassant et en démolissant leur pauvre habitat.

Il faut comprendre, l’insécurité à Mayotte est en pleine explosion, la délinquance a cru de 27% entre 2015 et 2017. En particulier dans les écoles où on va « la boule au ventre ». Les entrées de collèges ou lycées sont l’objet de règlements de compte de jeunes venus de villages différents. Certains arrivent à école munis de hachoir, coupe-coupe, barre de fer…

Mais l’insécurité s’étend à l’ensemble de l’ile, coupures de route, cambriolages, vols, agressions, commis souvent par des jeunes isolés que l’on remet aussitôt en liberté. Depuis des semaines l’activité de l’île est paralysée par des barrages routiers, la suppression de la liaison entre Petite Terre et Grande Terre…

Les maires ont présenté un « plan de convergence » sur dix ans prévoyant un budget de 1,8 milliard d’euros. A l’évidence là n’est pas le problème, le déséquilibre entre Mayotte et son environnement est beaucoup trop profond et l’île constitue une sorte de trou noir attirant tous les miséreux de la zone.

Mayotte est actuellement  déjà à la charge de la France, l’île ne produit rien, n’exporte rien, elle vit uniquement des transferts de l’Etat, salaires des fonctionnaires, infrastructures, prestations sociales, subventions y compris de l’Europe. On peut estimer à 1 milliard d’euros ce que coute annuellement Mayotte à la collectivité.

Quelles solutions ?
Laurent Wauquiez demande la suppression du droit du sol, ce n’est pas cela qui diminuera l’immigration clandestine. On vient à Mayotte attiré par la perspective d’être soigné, de voir ses enfants scolarisés et de travailler au noir pour un salaire dérisoire.

Pour des raisons médiocres purement électoralistes on a créé un problème insoluble, sauf à rendre Mayotte aux Comores comme le réclament d’ailleurs l’ONU et l’Union Africaine qui condamnent l’une et l’autre l’annexion de Mayotte. Ce n’est pas en envoyant plus de gendarmes, plus de CRS comme on le fait actuellement qu’on résoudra la question.

Ce cas extrême montre aussi l’inadaptation du statut des Départements d’Outre-Mer incapables de s’administrer seuls. 
La Réunion
 vit en grande partie de subventions, de transferts, des salaires exorbitants des fonctionnaires, d’allocations en tous genres alors que Maurice l’ile jumelle, vit du tourisme, de son industrie, des banques, de la culture de la canne. Il est vrai que le PIB y est très inférieur à celui de la Réunion mais l’île ne demande rien à personne et se suffit à elle même.

Il serait nécessaire que les DOM parviennent à s’auto-administrer grâce à des fonctionnaires recrutés sur place après suppression des avantages salariaux, l’appel à la métropole n’étant qu’un complément. On célébrait il y a peu, la première préfète originaire de la Réunion, elle avait été affectée à Grenoble, à Besançon ou ailleurs, n’aurait il pas été plus pertinent qu’elle soit en charge de son île ? On se rapprocherait ainsi du statut des communautés d’outremer comme la Polynésie qui élit un gouvernement.

Quoi qu’il en soit il est bien dommage qu’il ait fallu presque dix ans pour comprendre que la départementalisation de Mayotte allait conduire à une situation ingérable alors que c’était parfaitement prévisible.

Annick Girardin, ministre des outremers, s’est rendue sur l’île où elle a reçu un accueil agité, les élus et syndicalistes réclament une augmentation des investissements en particulier scolaires et hospitaliers, ce n’est pas dépenser encore plus d’argent qui règlera le problème qui provient déjà d’un déséquilibre économique de la Zone.

Ils demandent aussi qu’on assure la surveillance des frontières, même si on augmentait les moyens, on n’obtiendrait jamais une étanchéité totale, et il ne sera jamais possible de refouler une femme enceinte même sans papier.

La situation à Mayotte doit également être prise comme un avertissement sur ce qui attend les pays développés, notamment le France, quand l’Afrique va se déverser sur eux.

JV

Jacques Villard

Président de la Fédération des Deux Rives

(Etat Pied-Noir en Méditerranée)

http://etat-pied-noir.eu

http://popodoran.canalblog.com/archives/2017/04/25/35212536.html

https://www.youtube.com/watch?v=hkSyyc48PCo

http://www.occitanie-tribune.com/articles/6042/occitanie-etnbsp%3Ble-gouvernement-provisoire-pied-noir-en-exil-gppne-a-ete-nomme/

https://www.youtube.com/watch?v=5t8Mzpy0bpc

 

Président de la Fédération des Deux Rives (FDR) (Etat Pied-Noir)

Chef du Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil (GPPNE)

Président de l'Association : "Les Pieds-Noirs dans le Monde et leurs Amis" (PNMA).

Co-fondateur du Cercle Algérianiste

Dernier Intendant Général de l'École Catholique, Royale et Militaire de Sorèze (12 siècles d'existence)  (Établissement d'Enseignement du Maréchal de France Louis Auguste Victor de Ghaisne de Bourmont)..

 

jacquesvillard34@gmail.com

06.43.12.09.35.

9, Rue du Four 

34600 Faugères (Hérault-Occitanie-France-Europe)

 J-J G

 

Le Génocide des Pieds-Noirs

Tableau de Maître Jean-François Galéa

Peintre Officiel de l'Etat Pied-Noir

Ministre des Arts et des Lettres

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pieds-noirs

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Bab_El_Oued

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_la_rue_d%27Isly

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_d%27Oran

https://fr.wikipedia.org/wiki/Exode_des_Pieds-noirs

 

Le Peuple Pied-Noir n'est pas dans le tombeau de son passé, mais dans le berceau de son avenir...

(Jacques Villard, Président de la Fédération des Deux Rives, Etat Pied-Noir) 

 

Maintenant, que je sois jugé à tort et à travers, calomnié, vilipendé, voire persécuté, je n'en fais aucun doute, ni d'ailleurs aucun cas.

 Je m'attends à tous les malentendus volontaires ou non, et, d'avance, je me croise les bras devant toutes les haines.

(Jean Richepin, romancier et poète pied-noir , membre de l'Académie française)

 

Devant les perspectives terrifiantes qui s'ouvrent à l'humanité, nous apercevons encore mieux que la paix est le seul combat qui vaille d'être mené. Ce n'est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l'ordre de choisir définitivement entre l'enfer et la raison.

(Albert Camus, écrivain Pied-Noir, Prix Nobel de littérature )

RETOUR COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS OFFICIELLES

Posté par popodoran à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2018

L'ETAT PIED-NOIR avril 2018

1

L'état-pied-noir le site

Le Gourvernement PN sur Facebook

L'état pied-noir le blog

Infos plus Gabon

popodoran

1ère déclaration : https://www.youtube.com/watch?v=hkSyyc48PCo

Hymne : https://www.youtube.com/watch?v=5t8Mzpy0bpc

L’Etat Pied-Noir est créé depuis le 1er octobre 2016 dans le cadre de la Charte de l’Organisation des Nations Unies, de la Déclaration Universelle des Droits des Peuples et de la Convention de Montevideo.

Le Peuple Pied-Noir a fait l’objet de massacres collectifs en 1962 :

  • Bab-el-Oued le 23 mars,
  • Alger le 26 mars,
  • Oran le 5 juillet.

Des milliers de Pieds-Noirs ont été enlevés de janvier 1960 à décembre 1962. Tous leurs biens immobiliers, mobiliers ont été spoliés sans une juste et préalable indemnisation.

La Nation Pied-Noir a été contrainte à l’exode puis à la dispersion sur les 5 continents.

Hier, un million de Pieds-Noirs devenaient des migrants. Aujourd’hui, par les naissances, les alliances, ils sont 5 millions et sont implantés dans tous les domaines de l’activité humaine.

L’Etat créé le 1er octobre 2016 a donné naissance à la Fédération des Deux Rives (FDR) administrée par le Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil (GPPNE) qui agit dans le même cadre et avec la même légitimité que jadis le Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) et le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA).

Le GPPNE vient de demander sa reconnaissance et son admission à l’UNPO (Union des Nations et des Peuples Non Représentés) qui regroupe 45 gouvernements mondiaux du même type, ayant son siège à Bruxelles.

Dans le cadre de la Déclaration Universelle des Droits des Peuples signée à Alger le 4 juillet 1976, le GPPNE réclame à la Vème République :

  • La restitution d’un territoire de 238 000 Km² (2 380 000 Km² : 10 x 1) (territoire volé en 1962) ou une indemnisation réparatrice,
  • L’indemnisation totale des biens spoliés pour chacun des Pieds-Noirs contraint à l’exode ou à la dispersion,
  • Une indemnisation morale pour les préjudices graves subis pendant les massacres, l’exode et la dispersion,
  • La vérité sur le sort des milliers de disparus,
  • L’ouverture de procès internationaux pour les coupables, vivants ou morts, des massacres qui ont été identifiés,
  • La restitution des archives des Pieds-Noirs détenus par la France et l’Algérie.

L’Etat Pied-Noir (Fédération des Deux Rives) souligne que :

  • ni la France, ni l’Algérie en tant que pays,
  • ni le Peuple français, ni le Peuple algérien en tant que peuples,

ne sont coupables des atrocités commises à l’époque, qui sont autant de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité.

Seuls les Gouvernements en place en France de janvier 1962 à décembre 1962 peuvent être recherchés ainsi que les Autorités du FLN et de l’ALN durant cette même période.

La complicité des deux mouvements politiques qui se sont livrés à des actions contraires aux textes internationaux est évidente pour l’ensemble des autorités internationales.

Depuis le 26 mars 2018, les citoyens Pieds-Noirs regroupés dans l’Association « Les Pieds-Noirs dans le Monde et leurs Amis » qui soutient la démarche du GPPNE, ont élu les personnalités suivantes :

  • Chef de l’Etat : Jacques Villard
  • Président du Conseil des Ministres : André Delsol
  • Président de l’Assemblée Nationale : René Pico.

Les trois dirigeants de l’Etat Pied-Noir ont reçu la mission, pendant sept ans, de mettre en place les fondations de cet Etat à Souveraineté Fonctionnelle.

L’Etat Pied-Noir (Fédération des Deux Rives) détient une Constitution, une Doctrine, un Drapeau, des Armoiries, un Hymne, un Site Internet, un blog, …

L’Etat Pied-Noir (Fédération des Deux Rives) est désormais entré, pour l’éternité, dans le concert des Nations.

Nul Etat au monde ne peut nier son existence.

Nul Etat au Monde ne peut le contraindre.

Ceux de ces Etats qui entameraient des actions coercitives contre lui ou contre ses dirigeants ou contre ses ressortissants, violeront le Droit International et devront en répondre devant l’Organisation des Nations-Unies.

L’Etat Pied-Noir salue toutes les grandes associations Pieds-Noirs en France et dans le Monde qui ont résisté aux pressions étatiques et n’ont cessé de demander des réparations aux Etats concernés.

Au même titre que les Israéliens, les Palestiniens, les Arméniens, les Québecquois, les Catalans ou autres peuples contraints par le destin, les Pieds-Noirs ont le droit de prendre leur destinée en mains.

C’est ce qu’ils viennent de faire.

Etat Pied-Noir

Sisyphe, avril 2018

Pour tous renseignements : gppne.pcm.sc@gmail.com

Jacques avril 2018

Jacques villard avril 2018

RETOUR COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS OFFICIELLES

Posté par popodoran à 19:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]